Des grilles pour la mise en page

Categories: Créer le diaporamaÉtiquettes :, , , , Author:

La grille est la structure invisible qui se trouve sous chaque composition graphique.

Origines

Source : Blog le Monde

La grille est particulièrement perceptible dans la presse, où l’espace de la page est très chargé. La grille est utile à plusieurs titres :

  • organiser les relations entre les éléments de la page
  • donner une sensation d’unité qui permet à l’oeil de percevoir la page comme un tout
  • équilibrer et dynamiser la composition

Les graphistes utilisent toutes sortes de grilles, souvent basées sur des multiples de 3 mais pas seulement, l’essentiel étant de choisir un nombre impair pour avoir une composition dynamique (grâce à l’asymétrie).

La grille du Monde, ci-dessus (cliquer pour agrandir), utilise une base de 5 colonnes sur 8 (plus 1/2 en bas de page).

Les 3 tiers

Pour une diapositive, il n’est pas nécessaire d’utiliser des grilles aussi complexes. La grille des 3 tiers, très utilisée en photographie, sera amplement suffisante.

En outre, nous n’avons pas de blocs de texte à mettre en page, la grille nous servira de guide, il ne s’agit pas de frontières absolues :

4 points

… où l’oeil va chercher

les informations.

9 zones

 … pour équilibrer les

« masses » visuelles.

 

N’oubliez pas les marges de sécurité à l’extérieur lorsque vous placez des éléments !

Enfin, nos visuels (notamment les photos), intègrent souvent cette règle des 3 tiers dans leur composition, ce qui nous facilitera la vie pour les intégrer entièrement, ou les recadrer en gardant une composition dynamique.

En pratique

Une diapositive composée sans utiliser de grille. Tout en étant lisible, elle manque de dynamisme et est désiquilibrée. L'oeil passe plus de temps à appréhender l'image, le texte, et leur relation.

Diapositive composée sans l’aide de la grille – lisible mais déséquilibrée.

Diapositive composée en s'aidant de la grille des 3 tiers pour équilibrer le rapport texte / image et placer l'idée clef sur un point de la grille où l'oeil va chercher l'information.

Diapositive composée en s’aidant de la grille des 3 tiers pour équilibrer et dynamiser la composition

Dans cette diapo, le mot éveiller est bien placé mais trop loin de l'image pour faire du lien. L'image ne se cale pas vraiment sur les repères, le texte surplombe l'image et il est très difficile d'appréhender la diapositive comme un tout ordonné.

Conflits entre la composition et la grille – Il est alors difficile d’appréhender la diapositive comme un tout ordonné

Avec l'aide de la grille, on place le texte (flottant, un peu comme les cheveux) face à l'image afin que les deux dialoguent. On place le mot-clef sur un point focal, on utilise l'image sur toute la hauteur mais seulement un tiers de la largeur pour ne pas étouffer la mise en page, et comme les cheveux ne sont pas très denses visuellement, on en laisse quelques uns flotter en dehors de la colonne de droite, pour aller effleurer le texte...

La grille des 3 tiers nous guide dans le placement des éléments essentiels. Avez-vous remarqué que le texte est aligné en haut et à gauche sur le troisième tiers de la première zone ?

A vous !

Vous pourrez télécharger une image-gabarit de la grille des 3 tiers depuis cet article de notre médiathèque.

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *