Polices Serif et Sans Serif

Author:

Dans la liste des polices de votre ordinateur, vous en avez déjà croisé : Comic « Sans » MS, Lucida « Sans »… Mais que signifient ces appellations ? Et quelles sont les polices les plus adaptées pour vos présentations ?

En français, le mot anglais « serif » se traduit par « empattement ». Il existe trois grandes familles de polices de caractères : les polices serif, sans serif et fantaisie.

Origines

Les empattements désignent les petites « pattes » au pied des lettres :

Serif sans serifAu départ, il s’agissait des traces laissées par le pinceau ou la plume qui traçaient les lettres. Mais les romains ont vite compris que ces empattements permettaient d’accentuer la lisibilité de leurs lettres gravées.

Avec l’invention de l’imprimerie on a conservé les empattements : ils permettent de bien séparer chaque lettre tout en assurant la continuité du texte.

C’est très confortable pour de longs paragraphes et l’immense majorité des livres est encore imprimée avec des typographies à empattements.

Sans Serif (ou juste « Sans »)

On les appelle également « linéales » ou « caractères bâtons ». Ces polices sont très répandues aujourd’hui sur nos ordinateurs : Arial, Helvetica, Verdana ou Impact sont des exemple de polices linéales.

Dans vos présentations, vous avez deux bonnes raisons de préférer des polices sans serif :

  1. un diaporama ne devrait pas présenter de longs blocs de texte qui justifieraient l’utilisation d’une serif
  2. à taille de police égale, les sans serif sont beaucoup plus lisibles que leurs cousines :
taille_police

Garamond vs Arial

Maintenant, à vous de trouver votre police sans serif préférée !

3 Responses to Polices Serif et Sans Serif

  1. Ingenieurcadre.com says:

    Nous oublions souvent que les polices d’écriture trouvent leur origine dans l’imprimerie, que ce n’est pas juste un gadget de nos outils informatiques.
    Sur le sujet des polices de caractères, je vos conseille de regarder la vidéo de Steve Jobs sur son discours à Standford et également la lecture de ce livre Sales caractères : Petite histoire de la typographie .
    Merci pour ce post.

    Répondre
    • Anne-Flore Cabouat says:

      Merci pour ces ressources complémentaires !

      Susan Kare, la designer qui a créé une grande partie des polices pour le premier Macintosh, a également conçu les premières icônes pour Mac OS, une autre grande innovation d’Apple.

      Ce sera un plaisir de découvrir l’ouvrage que vous nous recommandez : la plupart des livres sur le sujet sont très techniques ou un peu rébarbatifs, alors que l’évolution des caractères typographiques au fil des inventions humaines est une histoire passionnante…

      Voici une petite vidéo en langue anglaise qui en résume les grandes lignes en 5 minutes : Short animated history of typography

      Répondre
  2. theme Powerpoint says:

    Je vous remercie pour ces renseignements. Justement, les différents types de police permettent d’attirer l’attention des internautes afin de créer une présentation powerpoint efficace.

    Répondre

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *