Faire parler les chiffres : sélectionnez les données utiles

Author:

Après avoir défini votre message, vous devez sélectionner les données utiles pour l’appuyer. Rappelez-vous que vous ne pouvez faire passer qu’une idée à la fois : privilégiez la qualité de l’information sur sa quantité.

Explorez les données

Le plus souvent, vous partez d’un tableau ou de nombreuses séries de données : vous devez identifier le chiffre-clef ou la série-clef les plus pertinents pour appuyer votre message.

Exemple : transformation de l’activité d’une entreprise

Explorer les données d'un tableau

Dans cet exemple on trouve des données pour illustrer au moins 3 messages liés au repositionnement de cette entreprise :

en rouge : « l’activité liée à la grande distribution présente des marges très faibles (et il a fallu réorienter l’activité vers des secteurs plus rentables) »
en vert : « grâce à l’activité de conseil, la marge sur le secteur des entreprises a progressé de 50% »
en jaune : « la création d’une activité de vente directe aux utilisateurs finaux, initiée en 2006, est couronnée de succès »

Conservez seulement l’essentiel

Dans ce tableau, nous avons repéré 10 chiffres utiles sur 30 au total. Si nous projetons le tableau entier dans une diapo, seules 33% des informations sont utiles à l’auditoire ! C’est la cause de la plupart des problèmes rencontrés lors des présentations financières.

Pour nous rapprocher de 100%, nous devons réaliser une diapositive dédiée par message, affichant uniquement les données concernées à chaque fois.

Voici un exemple pour mieux illustrer la notion de données pertinentes :

Les français et le stress au travail

« Près d’un français sur deux est stressé au travail, la vigilance est de mise » : c’est en substance le message-clef que souhaite faire passer l’orateur a l’aide de cette diapo, lors d’une présentation sur le thème des risque psycho-sociaux :

stress au travail trop de donnees

Cette diapo est très claire et bien réalisée… Alors, quel est le problème ?

Même si ces informations sont très intéressantes, la plupart d’entre elles ne sont pas pertinentes par rapport à notre message.

Ce que cette série de données illustre, c’est plutôt l’idée que les Français sont les Européens les plus stressés au travail.

Pour le message qui nous intéresse vraiment, le seul chiffre utile est celui de la France, et voici une diapositive qui pourrait l’illustrer en mettant l’accent sur les risque psycho-sociaux :

stress travail France - chiffre clef

Le travail de l’expert

Ce travail de sélection peut se révéler difficile, en particulier si vous êtes expert. Lorsqu’on maîtrise à fond son sujet, on est capable d’en maîtriser les nombreuses variables. Ne pas montrer la totalité des données peut alors sembler réducteur…

Gardez toujours à l’esprit le niveau réel de connaissance de votre audience. Il vaut mieux que le public ressorte de votre présentation en ayant mémorisé et compris quelques messages-clefs, plutôt que de les voir désorientés après avoir été « bombardés » de grandes quantités de données !

Pour finir : réaliser un graphique adapté

Choisir le bon type de graphique par rapport à votre message est la dernière étape pour faire parler vos chiffres : cela fera l’objet d’un prochain billet.

Vous retrouverez ces exemples et bien d’autres dans notre livre Présentation design !

Laisser une réponse

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *